top of page

Qui sera Champion du Monde ?

Dans notre prédiction de la Coupe du Monde nous analyserons les six nations suivantes: l'Argentine, la Belgique, le Brésil, la France, l'Allemagne et l'Espagne. Nous sommes convaincus que ces équipes sont les seules nations à avoir une chance de remporter la CdM. Certes, il y a d'autres nations comme l'Angleterre, l'Uruguay, le Portugal ou la Colombie mais à la fin leur potentiel ne sera pas suffisant pour quitter la Russie avec le plus gros titre qu’on peut gagner dans le football.  Évidemment les favoris ont aussi les valeurs marchandes les plus élevées. Seule l'Angleterre est dans cette liste mais nous sommes d’avis qu’ils sont surestimés. Cependant, leur valeur marchande moyenne élevée est le résultat d'une équipe assez équilibrée. 

Pour arriver à des probabilités nous avons utilisé deux approches différentes. 

1. Nous avons pris une estimation basée sur nos opinions avec le résultat suivant :

2. Nous avons décidé de proposer des chiffres objectifs. Nous avons utilisé des nombres entre 0 et 1 pour quantifier les 4 facteurs les plus importants du succès. 

a. Une estimation de qualité pour chaque joueur du 11 probable. Avec cela nous avons calculé la qualité moyenne de l'équipe. 

b. La mentalité de l'équipe à réussir  

c. L'entraîneur 

d. Comment ils jouent ensemble en équipe 

Les facteurs ont été pondérés (0,5*a + 0,1*b + 0,2*c + 0,2*d) puis comparés aux 5 autres équipes :

Dès demain, nous vous présenterons chaque jour une analyse détaillée de chacun de nos candidats au titre. Les analyses sont toujours structurées de la même manière : Le 11 probable : Sur la base des derniers matchs amicaux nous pensons que l’équipe jouera avec cette compo. 

Notre compo : Comment nous alignerions l'équipe basé sur l’effectif des 23 hommes. 

L'entraîneur : Une brève analyse de l'entraîneur. 

Prédiction : Comment et s’ils vont réussir. 


En comparant l'évaluation objective on peut voir que, d'un point de vue très objectif,  les qualités des équipes sont assez proche une de l’autre. Comme toujours, il sera difficile de prédire le vainqueur de la Coupe du Monde 2018. 

bottom of page