top of page

Pronostic Coupe du Monde 2018 : Allemagne

L'Allemagne est le tenant du titre et après 10 victoires en 10 matchs avec 43-3 buts dans les qualifications et après avoir remporté la Coupe des confédérations avec une équipe 1-B, ils sont à nouveau parmi les favoris. Titres de Champion du Monde : 1954, 1974, 1990, 2014 Le 11 probable : Dans la phase de poules ils joueront probablement dans un 4-2-3-1. Plus tard dans le tournoi, Löw utilisera la formation en 4-3-3 qu'il a aussi joué vers la fin de la Coupe du Monde en 2014 et pendant l'Euro en 2016. Certains joueurs comme Khedira, Gündogan et surtout Reus ont eu beaucoup de difficultés avec des blessures dans le passé et il est donc difficile de prédire comment l'Allemagne s'alignera. Ne pas avoir appelé Sané est incompréhensible. Phase de poules :

Matchs couperets :

Notre compo :

L’entraîneur : Même s'il détient le record de victoires en tant qu'entraîneur du DFB, Löw a commis quelques erreurs coûteuses lors des derniers tournois. Le premier était de miser sur Podolski qui, après 2006, n'a plus rien apporté sportivement à l’équipe. De plus, en 2012, il a appliqué des tactiques très discutables contre l'Italie : Toni Kroos a marqué Pirlo d'une position de milieu de terrain extérieur pendant que Müller était sur le banc. En 2014 il a mis Lahm au milieu de terrain juste parce qu'il l'avait vu chez Guardiola au Bayern. Cela signifiait que Mustafi devait jouer comme défenseur latéral droit. En outre, Götze et Özil jouaient sur les ailes ce qui n'est sûrement pas leur meilleure position. La conséquence était que l'Allemagne n’avait pas de largeur dans son jeu. Il a ignoré les principes de base du football et évidemment l'Algérie était la meilleure équipe. L’Allemagne n'a été sauvée que par Manuel Neuer qui a montré peut-être l'une des meilleures performances d’un gardien de tous les temps. Dans la finale il a été obligé de mettre finalement Özil au centre parce que Khedira et Kramer se sont blessés. Qui sait ce qui se passerait sans ces blessures…

En 2016 il a aligné une défense en ligne à trois contre l'Italie s'adaptant ainsi trop à l'adversaire, même si l'Allemagne était la meilleure équipe et on pouvait s'attendre à ce que l'Italie s'adapte à l'Allemagne. Ils ont gagné en pénalités. Contre la France, Löw a de nouveau poussé Özil vers l'aile, en faveur d'un milieu de terrain supplémentaire, négligeant ainsi de nouveau la largeur. Vous connaissez le résultat...


Prédiction : Une équipe très forte avec un grand esprit d'équipe. Le choix des tactiques et de la formation de Löw pourrait jouer un grand rôle.



bottom of page