top of page

Pourquoi le HSV a besoin d'un changement radical

Samedi soir: enfin du football à la télé. Un rendez-vous à ne pas manquer pour tous les fans de football en Allemagne. Le résumé des matchs de la Bundesliga du vendredi et du samedi après-midi est particulièrement intéressant lorsque les meilleures équipes jouent. Après le résumé d'une partie médiocre et d’un match nul sans buts, une partie du Hambourg est diffusé. En Allemagne le HSV s'appelle le dinosaure de la Bundesliga et est encore le seul club qui a joué chaque année dans la plus haute ligue allemande depuis la fondation de la Bundesliga en 1963/1964. On a même construit une horloge dans le Volksparkstadion de Hambourg. Elle montre exactement, depuis quand le club de la deuxième plus grande ville de l'Allemagne est dans la Bundesliga. Pendant des années, elle est régulièrement montrée à la fin de la saison dans le spectacle sportif: elle est exactement à 54 années, 258 jours, 18 heures, 57 minutes et 36 secondes. Et beaucoup d'Allemands ont la même idée: soit ils descendent, soit quelque chose change complètement. Ce qu'il faut exactement changer est difficile à évaluer car la vie intérieure d'une si grande association est trop impénétrable pour les personnes extérieures. 15 différents entraîneurs en 8 ans ne peuvent pas tous être responsable pour la misère sportive. La raison se trouve plutôt dans la mauvaise gestion du club. Tant qu'il n'y aura pas de changement, même pas une équipe autour d'Uwe Seeler, Kevin Keegan, Franz Beckenbauer et Felix Magath ne pourront avoir du succès. Un changement radical est donc nécessaire et pas seulement un changement incrémental. Le changement incrémental signifie un progrès par petites étapes. Si le HSV se prépare pour une nouvelle saison de Bundesliga mais ne fait que des changements mineurs, tels que les transferts de joueurs, l'effet sera limité. Cela peut avoir pour conséquence que le HSV termine la saison au 14ème au lieu du 16ème rang (comme d’habitude) mais au cœur du problème cela ne change rien. Le club continuerait à jouer pour le maintien. Cependant, un changement radical aiderait. Ce sont des changements profonds qui peuvent se refléter dans une transformation de l'organisation («transformation de l'entreprise») et un changement dans la stratégie de l'entreprise. Le dinosaure de la Bundesliga a besoin de tels changements révolutionnaires maintenant. Ce changement radical pourrait avoir lieu à travers une influence externe, telle que la descente. Peut-être que les principaux acteurs de la gestion quitteraient alors le navire qui coule. Il est à espérer que ce seraient exactement eux, responsables du chaos qui dure depuis des années. Une descente est également associée à de nombreuses pertes financières. Bien que le stade pour une deuxième division soit probablement visité au-dessus de la moyenne et que le club soit le club le plus fort financièrement de la deuxième Bundesliga, cela ne garantirait pas la montée directe. Il y avait certainement des clubs qui n'ont jamais vraiment fait face à une descente (Aachen, Cottbus, 1860). En conséquence, la meilleure option serait que les hambourgeois apportent volontairement les changements radicaux nécessaires. Ceci est urgent. Le club a eu le 8ème plus haut revenu par les salaires de maillot de la Bundesliga dans la saison 2017/18 et il était également en termes de salaires moyens des joueurs dans la moitié supérieure du  tableau. Pourtant il est, selon transfermarkt.de en termes de la valeur marchande totale seulement à la 14ème position, après la valeur marchande moyenne des joueurs seulement à la 16ème place. Si ces valeurs ne sont que des estimations, elles fournissent une image fiable pour un plus grand nombre de joueurs. Un signe évident de la désorientation sportive et économique. Le potentiel théorique de vivre des périodes plus réussies est certainement là, même si un triomphe comme en 1983, quand on était le vainqueur de la Coupe des clubs champions européens, sera difficile à répéter dans un proche avenir. Cela ne fait que poser la question de savoir si l'on attend finalement d'arriver en deuxième division ou si la direction parvient encore à faire des changements drastiques pour le bien du club. Et si l'horloge du Volksparkstadion de Hambourg s'arrête vraiment?

#whatif


bottom of page