top of page

Le génie incompris – Hatem Ben Arfa

Mai 2018, je suis invité à un mariage en Tunisie. Une expérience unique. Au mariage on danse beaucoup. Comme Hatem Ben Arfa quand il dribble plusieurs défenseurs et couronne son dribbling avec un but. Le Français d'origine tunisien, né en 1987, était depuis toujours un joueur magnifique. Génial mais paresseux. Un génie incompris. Dès le jeune âge il était clair que Ben Arfa serait une star plus tard. A l’âge de 12 ans il entre dans le centre de formation de Clairefontaine. Beaucoup de clubs nationaux et étrangers voulaient signer le gamin. En 2002 il rejoint l’Olympique Lyonnais pour une prime de signature de 150 000 €. Après son temps à Lyon il arrive à l'OM en 2008. Ses stations après sont Newcastle, Hull, Nice et actuellement le PSG. Pendants ses 345 matchs pour ses clubs, il a marqué 64 buts et donné 53 passes décisives ce qui fait environ une contribution directe à un but tous les 3 matchs. Si on prend juste le temps effectif qu'il était sur le terrain il est impliqué dans un but toutes les 165 minutes. Ben Arfa a déjà joué sur toutes les positions offensives dans sa carrière. Sa meilleure statistique a-t-il atteint lorsqu'il a joué comme milieu de terrain offensif. Ce qu'il faut garder en tête c'est que Ben Arfa n'est pas un travailleur, défensivement il est inutile. Et même dans le jeu d'attaque il ne sert à rien de donner une position fixe à Hatem. Il lui faut donner un rôle libre où il peut montrer ses qualités : son dribbling (surtout avec son pied gauche), ses feintes de corps et sa capacité d’avancer dans des espaces qui semblent être fermés. Son meilleur temps était à Newcastle et après à Nice. En Angleterre il a brillé, détruisant les adversaires. Il a brisé les lignes défensives, marqué des buts tout seul et était évidemment l’idole du public. En 2015 il est retourné en France et a joué sa meilleure saison. En 34 matchs de Ligue 1 il a marqué 17 fois et donné 6 passes décisives. L’OGC Nice finit 4ème et se qualifie pour l’Europa League. Si Lucien Favre réussit en 2016/17 de terminer même sur le podium, l’histoire de succès du club du sud a été influencée par Ben Arfa. Grâce à la confiance que son entraineur Claude Puel lui a donnée l’ancien international français a montré des performances extraordinaires qui ont rendu possible à Nice de pouvoir attirer un joueur comme Balotelli un an plus tard. Imaginez la suite : Lucien Favre comme entraineur et Balotelli et Hatem dans l’attaque ! Mais la réalité était une autre : Ben Arfa rejoint le PSG pour 0 €. S’il est pendant la première saison encore remplaçant il ne joue aucune minute pendant son deuxième année à Paris. Même si sa qualité était visible aux entrainements du PSG en ridiculisant ses coéquipiers, il ne reste aucune place pour le joueur talentueux. Neymar l’appelle « o fenômeno », le nom donné au grand Ronaldo, idole éternel du Brésil. Pourtant l’entraineur Unai Emery ne voulait plus d’un tel joueur qui ne contribue pas au travail défensif. Neymar ne le fait pas non plus mais il a coûté un peu plus. Tu ne peux pas laisser 222 millions d’euros sur le banc. Une ligne d’attaque Neymar-Cavani-Ben Arfa ? Ça serait intéressant de voir, au moins pour les spectateurs, pas pour les adversaires. A partir du 1er juillet 2018 il est officiellement sans club. Quel bijou sur le marché dont les sommes ont atteint un niveau très élevé pour acheter des joueurs médiocres. Il est douteux si un grand club le prendra cet été avec son attitude. Le club n’aurait pas un grand risque comme il ne coûte rien. Mais s’il vous plait, et je m’adresse au nouveau club d’Hatem : soit il sera titulaire soit vaut mieux  dépenser l’argent pour un autre joueur. Croyez-moi vous ne regrettez pas ce transfert ! Et en équipe nationale ? En total il a joué 15 matchs pour l’équipe tricolore. Après sa saison superbe avec Nice il ne faisait pas partie à l’Euro 2016. Pas du tout logique mais si on se rend compte que le sélectionneur s’appelle Didier Deschamps c’est très logique, salutations à Karim Benzema. Dommage qu’Hatem ne peut plus jouer pour la sélection tunisienne. Ainsi il affronterait la France à la CdM en Russie dans les matchs couperets, les dribblerait tous et marquerait le but décisif. Pourquoi pas ? Jusqu’à ce moment arrive j’attends à ce que la nouvelle saison commence. Enfin je te pourrai voir de nouveau sur le terrain. Le monde de foot est meilleur si tu joues. Hatem, tu m’as manqué ! #whatif

bottom of page