top of page

Analyse du match SSC Naples - AC Milan : Comment Gattuso a perdu le match qu’il avait déjà gagné

La Serie A n'était certainement pas la ligue à regarder ces dernières années. À moins que le Napoli jouait. Malheureusement, Sarri est parti pour rejoindre le Chelsea, l’entraîneur qui a mis en place le Sarri-Ball depuis 2015, un style guardiolaesque de football. Le nouvel entraîneur, Ancelotti, n’est pas forcément connu pour son beau football, son approche est beaucoup plus pragmatique. Pourtant, de nombreux experts l’ont complimenté pour avoir mis Mertens dans un rôle de 10, changeant ainsi la formation du Napoli presque dans un 4-4-2, ce que Sarri n’aurait jamais fait. Mertens a tourné le jeu et a marqué le but décisif pour la victoire. Mais ce n'était pas la substitution cruciale dans ce jeu. Pour une raison étrange, Gattuso a sorti Biglia après 57 minutes pour faire entrer Bakayoko dans la  position du 6 derrière Bonaventura et Kessie. Biglia avait été incroyable au milieu, il a aidé dans la construction du jeu, assuré la possession au milieu de terrain et gardé sa position pour protéger sa défense en ligne à quatre. Bakayoko est un milieu de terrain dynamique, jouer un football basé sur la possession n’appartient sûrement pas à ses qualités. Par conséquent, le Napoli pourrait facilement gagner le ballon et repousser le Milan dans sa propre moitié, tandis que Mertens pourrait également s’orienter dans le demi-espace sur le côté gauche et bien combiner ainsi avec Insigne. 

Pour les supporteurs, c'était un jeu incroyable à regarder. Pour Ancelotti c’était une bonne victoire qui pourrait l’amener à faire aussi changer de système et déployer Insigne, Mertens, Callejon et Milik en même temps. Cependant, pour Gattuso cela devrait être une leçon tactique et, espérons-le, la dernière fois qu’il commettra l'erreur de changer un milieu défensif pour un milieu relayeur. 

bottom of page