top of page

Aleksandr Golovin - l'espoir russe

On ne sait pas grande chose de cette équipe russe qui tentera de satisfaire les espoirs de millions de Russes cet été. Le reste du monde n'attend pas beaucoup de la Sbornaja. Les jours de gloire des vieilles équipes soviétiques entraînées par le brillant Gavriil Kachalin et Walerij Lobanowskyj ont disparu depuis longtemps. Au début du nouveau siècle, le football russe était de nouveau à la hausse avec une excellente performance lors de l’Euro en 2008 où ils avaient une superbe équipe entraînée par le génie tactique Guus Hiddink. Les joueurs ont ensuite joué pour les grands clubs européens : Smertin, Arshavin, Schirkov, Pawljutschenko ; pour mentionner que quelques-uns. D'autres, comme Shirokov, étaient incroyablement talentueux mais n'avaient probablement pas la bonne attitude. La seule chose qui reste des jours glorieux est une défense en ligne à trois composée de Sergej Ignaschewitsch et des jumeaux Berezutski. 

Cependant, le 7 juin 2015, dans un match amical contre la Biélorussie à l'Arena Khimki, quelque chose de spécial s’est passé. À la 61ème minute, le Roman Shirokov mentionné ci-dessus est remplacé par un jeune garçon appelé Aleksandr Golovin. De grands souliers à remplir pour un jeune de 19 ans. Mais Golovin marque le deuxième but 16 minutes plus tard lors de la victoire (4-2). Quelle manière de s’introduire dans l'équipe nationale. 

Golovin a grandi avec le futsal, une chose qu'il a en commun avec de nombreux grands joueurs (brésiliens). Après avoir lutté au cours de ses premières années en raison de son manque de taille et de physique, sa persévérance lui a permis différentes manières de réussir. À l'âge de 16 ans, il a été signé par le CSKA, et en 2013, il a remporté le Championnat d'Europe de football des moins de 17 ans avec la Russie. Depuis ce succès Golovin a fait preuve d’être devenu une partie intégrante pour le CSKA et pour la Russie. Golovin, un petit milieu de terrain central qui a un dribbling exquis, il est bon sur les coups francs mais possède également le taux de travail défensif nécessaire pour être un milieu de terrain fiable. Pendant le dernier temps Golovin était la seule lueur d'espoir dans une équipe russe  décevante. 

Golovin, une combinaison entre Arturo Vidal et Marco Reus est probablement à son meilleur comme un numéro 8 énergique, très pressant mais créatif à côté d'un joueur similaire en face d'un pivot dans un milieu de terrain à trois. 

Les espoirs d'environ 140 millions seront principalement sur les petites épaules de Golovin. 

Golovin aidera la Russie à passer la phase de poules et va bientôt joindre un club en Europe. Il va marcher sur les traces de Shirokov. Des traces que Shirokov n'a malheureusement jamais pu remplir.  #whatif 

bottom of page